Entreprendre, t’es pas fou | YET

Entreprendre, t’es pas fou

Au travers du projet « Entreprendre, t’es pas fou », Crédal Entreprendre et l’EFP rassemblent leurs compétences et expertises pour développer des outils de sensibilisation et de déconstruction des stéréotypes liés à l’entrepreneuriat utilisables par différents opérateurs de formation en contact avec les jeunes en apprentissage.

Les objectifs sont doubles :

  • Renforcer les jeunes investis dans une formation en alternance dans l’image qu’ils ont d’eux-mêmes, dans leur choix professionnel et les perspectives que leur offre ce choix. Plus particulièrement, sensibiliser et encourager ces jeunes à envisager l’entrepreneuriat comme une possibilité à leur portée.
  • Outiller leurs formateurs pour leur permettre de déconstruire avec eux les stéréotypes, et plus particulièrement les stéréotypes de genre, liés à leur métier et à l’entrepreneuriat. Les outiller, leur permettre d’aider ces jeunes à dépasser ces stéréotypes et à encourager/orienter au mieux ceux qui envisagent l’entrepreneuriat à la sortie de leur apprentissage.

Ce projet se décline en 3 axes :

  • Le développement d’une base de données de rôles modèles adaptés à ce public sous forme de capsules vidéo.
  • La coconstruction et le test de séquences de cours avec les enseignants de l’EFP pour travailler la thématique de l’entrepreneuriat avec leur classe sous l’angle de la déconstruction des préjugés et des peurs
  • Le développement d’un toolkit spécifique à destination d’autres enseignants, d’autres écoles ou d’autres centres de formation amenés à travailler avec ces jeunes

Ce projet sera testé en 2017-2018 avec 4 classes pilotes et l’expérience devrait être renouvelée lors des 2 années scolaires suivantes avec d’autres classes et formateurs dans le but d’avoir des outils pour travailler la thématique des préjugés liés à l’entrepreneuriat avec toutes les filières organisées dans l’école et d’outiller des formateurs relais dans toutes ces filières.

Nos actions vont participer à la mise en lumière des TPE bruxelloises investies dans les métiers des classes moyennes mais aussi à la déconstruction des stéréotypes de genre et/ou autour de ce type d’entrepreneuriat.

Les supports réalisés et les outils développés pourront être réutilisés par d’autres écoles/formateurs et/ou médias au-delà des années de financement.

Cela devrait faciliter et encourager les différentes écoles à intégrer ces dimensions dans leurs activités et à participer à changer le regard des jeunes en apprentissage/alternance sur l’entrepreneuriat et leur capacité à réussir ce choix. 

Le projet est coordonné par Credal Entreprendre en collaboration avec l'EFP.

Opérateurs: