Les 10 clés pour CRÉER son entreprise À BRUXELLES | YET

Tu rêves de créer ta propre entreprise ? Tu veux démarrer dans des conditions optimales, mais tu ne sais pas comment t'y prendre ? Voici une série de clés pour se lancer dans les meilleures conditions.

1. Connaître les autorisations liées à votre activité́

 

Pour entreprendre, il faut remplir certains critères : l’accès à la gestion est nécessaire pour entamer toute activité commerciale ou artisanale. L’accès à la profession est primordial pour certaines professions telles que l’alimentation, la construction, les véhicules, les soins aux personnes…

Ces accès s’obtiennent via un diplôme, un titre, une pratique professionnelle suffisante au guichet d’entreprise agréé et/ou un examen devant le Jury Central.

 

2. Bien choisir sa forme d’entreprise

 

3. Se familiariser avec les démarches administratives

 

  • S’installer comme indépendant :

 

Vous devez ouvrir un compte bancaire, vous inscrire à la Banque-Carrefour des Entreprises, vous inscrire à la TVA, à une caisse d’assurances sociales et enfin, vous affilier à une mutualité.

 

  • Créer une SPRL :

Vous devez ouvrir un compte bancaire au nom de la société et y déposer le montant du capital libéré. Les statuts doivent être rédigés par un notaire et vous devez y ajouter un plan financier sur 2 ans. Ensuite, vous déposez les statuts rédigés du notaire auprès du greffe du Tribunal de Commerce qui enregistre l’entreprise dans la Banque-Carrefour des Entreprises.  La société doit ensuite être inscrite auprès d’un guichet d’entreprise. Vous devez vous assujettir à la TVA, vous inscrire à une caisse d’assurances sociales et vous affilier à une mutualité.

 

4. Préparer son projet d’entreprise

 

Les causes fréquentes d’échec ont été rassemblées par le Centre pour Entreprises en Difficultés, il s’agit le plus souvent d’un problème de marché (manque de test, trop de concurrence, mauvaise stratégie marketing), d’un problème de trésorerie (manque de liquidité, sous-financement), une mauvaise association et enfin, l’absence d’un business model.

 

Préparer son projet d’entreprise signifie concrètement : échanger, confronter et tester son projet.  Par exemple, vous pouvez rencontrer les futurs clients, identifier leurs besoins et vérifier que ces derniers coïncident avec votre projet. N’oubliez jamais qu’il vaut mieux « être amoureux de son client plus que de son idée », c’est pourquoi, n’hésitez pas à parler de votre projet pour accueillir les feedbacks et les critiques. Enfin, vous devez tester ce qui est testable le plus rapidement possible, valider vos hypothèses et vous lancer dans un business plan. Cette dernière étape vous permettra de convaincre un notaire, des partenaires, des investisseurs…

5.S’entourer, se faire accompagner par les structures existantes

 

S’entourer signifie trouver du soutien, vous pouvez effectuer cela en trouvant des associés, en faisant appel à une structure d’accompagnement et en collaborant avec des partenaires compétents (comptable, banquier, secrétariat social, fédération professionnelle, courtier d’assurances…).

 

Yet vous permet de concrétiser vos idées en coordonnant et en vous dirigeant vers un vaste réseau pour vous aider :

 

  • USTART :  un club d’étudiants entrepreneurs qui propose des conférences, workshops, networkings…
  • Le Student Entrepreneur Club fondé par les étudiants pour les étudiants avec pour objectif de transmettre la passion pour l’entrepreneuriat (workshops, pitch-sessions, et évènements).
  • Start Lab (Solvay) est un incubateur gratuit ouvert aux étudiant(es) et jeunes diplômés vivants ou ayant étudié à Bruxelles.
  • Zoom Jeunes propose des ateliers pour mieux structurer, gérer et communiquer votre projet. Il organise également des rencontres avec d’autres porteurs de projet et des personnes dites « ressources ». Des permanences sur rendez-vous ont lieu au Bureau International de la Jeunesse.
  • Start Lab (Ichec), est un incubateur gratuit ouvert aux étudiants entrepreneurs et jeunes diplômées de la Région Bruxelles Capitale.
  • Boost Your Project est un incubateur bruxellois pour jeune porteurs de projets avec des ateliers de formation et un accompagnement personnalisé pour passer de l’idée à l’action.
  • Be Starter est un programme d’immersion intensive de 6 semaines et gratuit pour permettre aux jeunes bruxellois de lancer leur projet entrepreneurial en disposant de l’accompagnement nécessaire et d’un coaching personnalisé.
  • Ephec Entreprendre offre aux étudiants de l’EPHEC un parcours d’accompagnement à la création d’entreprise.
  • Erasmus for Young Entrepreneurs est un programme d’échanges européen permettant aux porteurs de projets et starters de vivre une expérience à l’étranger.
  • Job Yourself est une coopérative d’activité qui permet d’entreprendre dans un cadre sécurisé.
  • Office 2 Start est un espace de co-working collaboratif qui rassemble en un même lieu des jeunes starters (graphiste, informaticien, journaliste…) aux horizons multiples.

 

6. Envisager les différentes solutions de financement

 

Il existe un ensemble de possibilités très étendu pour se financer : financement public (finance.brussels), crowdfunding, microcrédit, investisseurs privés (Business Angels), investisseurs privés et taxshelter.

 

7. Démystifier les subsides

 

 

8. S’y prendre à temps

 

Créer une entreprise demande du temps et beaucoup d’énergie. Prenez le temps nécessaire et tenez à jour un calendrier. Il serait dommage de passer à côté d’un subside, car le dossier devait être rendu la semaine précédente.

 

9. Bien choisir la localisation de votre entreprise

 

HUB (Agence Bruxelloise pour l'Entreprise) vous aide à déterminer quel quartier correspond le mieux à votre concept commercial (zone de chalandise, niveau d’activité, profil de clientèle, etc.) et surtout tenant compte du permis d’urbanisme existant sur l’immeuble. Vous disposez également d’un baromètre ainsi qu’un accompagnement localisation et stratégie commercial.

 

N’oubliez pas l’existence des centres d’entreprises, des espaces de coworking et des centres d’affaires.

10. Rester en contact

 

Porter un projet est quelque chose de conséquent :  restez en contact avec le 1819 : un service régional, d’information et d’orientation : par mail info@1819.brussels - par téléphone : appelez le 1819 - via l’infopoint en vous rendant directement sur place aux heures d’ouverture. Pensez également à regarder le site de YET pour prendre tous les contacts dont vous avez besoin.