Entreprendre sans idée | YET

Entreprendre sans idée

Le mythe de l'importance de l'idée est très fortement ancré dans la culture entrepreneuriale, surtout chez les jeunes qui désirent se lancer dans l'aventure en créant leur start-up et qui parfois, manquent de repères. Tu rêves de te lancer, de créer ton entreprise, l’idée d’un job 9to5 t’ennuie ? Seul problème, tu ne parviens pas à trouver l’idée qui t’inspire, qui te fait vibrer et te transporte. Dans cet article, YET t’explique que l'idée dans un projet de création de start-up est certes un début... mais pas une condition sine qua non. Loin de là !

"Your solution is not my fu***** problem".

On a trop vendu aux entrepreneurs de toute part, ce mythe incroyable de l'idée descendant du ciel, apparaissant comme par magie au détour d'une ruelle, d'un moment "Eurêka, enfin j'ai trouvé !" après 1h de réflexion d'idée d'entreprise qui pourrait nous rendre riche.
Or, ceci n'est jamais arrivé et n'arrivera jamais. "Oui mais il faut bien une idée de base pour commencer à développer un projet" diras-tu? Non, ce qu'il faut, ce n'est pas penser en terme d'idée mais en terme de problème.
Peu importe l'idée, si elle ne résout pas un problème, un besoin chez le consommateur, elle ne fonctionnera pas. En pensant en terme de problématique à résoudre, tu construiras un socle qui sera le réceptacle de nombreuses idées. Car oui, pour un problème donné, il n'existe rarement qu'une seule solution.
Il existe par exemple, des dizaines de marques de dentifrices, des centaines de marques de vêtements et des milliers de marques de restaurants. Le tout est de te demander, "quel problème ai-je envie de résoudre ?", l'idée viendra alors en réponse à cette problématique.

Les plus grandes success stories n’échappent pas à la règle

Dans les différentes success stories d'entreprises qui ont réussi comme Facebook, Airbnb, Uber etc... On pense souvent à l'idée de génie que leur(s) fondateur(s) ont eue. Or, il n'en n'est rien. L'ensemble de ces entreprises sont nées car leur(s) créateur(s) faisai(en)t face à un problème qu'il(s) voulai(en)t résoudre.

Airbnb

Les deux créateurs originaux Brian Chesky et Joe Gebbla allaient se faire expulser de leur domicile car leur propriétaire voulait augmenter leur loyer. Brian est alors à la tête d'une petite agence de design, et le hasard faisant bien les choses, une conférence sur le design industriel allait se tenir prochainement dans leur ville. Problème ? Tous les hôtels étaient complets durant cette période.
Ils ont alors rapidement créé un site internet basique qui permettait aux gens, sans chambre d'hôtel, de louer un matelas gonflable dans leur appartement avec déjeuné compris. Grâce à ça, ils ont pu récolter assez d'argent pour compenser l'augmentation de leur loyer.
Airbnb a donc résolu le problème du, "je ne sais pas où dormir durant mon voyage". Ils ont constaté un problème, un manque de chambre que les hôtels proposaient, et seulement après, ont eu l'idée de le résoudre grâce à leur solution.

Facebook 

Pensez-vous que Mark Zuckerberg s'est levé un matin en se disant. "J'ai une idée ! Je vais créer un réseau social" ? Non.
A la base, la problématique que résout Facebook lors de sa création en 2004 est de numériser les "facebook" ou trombinoscopes, ces photos et fiches d'étudiants d'Harvard qui étaient prises en début d'année et rassemblées dans un "book". L'idée de les numériser est née dans le souhait de rendre plus accessible ces photos et profils des étudiants de Harvard à l'ensemble de l'université. Pour résoudre quel problème? Celui d'avoir un accès plus facile aux "jolies filles".
Oui à la base, l'idée de Facebook (The Facebook à l'époque) se nommait "Facemach" et le but était, à l'aide de deux photos, de dire si les personnes étaient "belles" ou non. Seul hic, pour faire cela, Mark avait piraté la base de donnée d'Harvard... Mais devant le succès de son initiative... Facebook est né.

Uber 

Les créateurs, Garret Camp, Travis Kalanick et Oscar Salazar sont alors à Paris dans le but d'assister au salon LeWeb. Un salon centré sur les blogs et les nouvelles technologies.
Cherchant alors à se déplacer pour accéder au salon, les 3 futurs fondateurs se retrouvent face à un problème : ils n'arrivent pas à trouver de taxi. Ils constatent que Paris fait face au même problème d'accès au transport que leur ville San Francisco.
Pour résoudre ce problème, ils décident alors de créer Ubercab (ancien nom d'Uber) afin de changer les habitudes de consommation du transport des populations urbaines, de réduire le nombre de véhicules particuliers et de devenir acteur d'un écosystème de transports partagés.

Ikea

A 7 ans, le fondateur d’Ikéa, Ingvar Kamprad, chevauchait son vélo pour vendre des allumettes avec la méthode du porte à porte. Petit à petit, il a élargi son catalogue … mais a vite été confronté à un problème : le porte à porte ne lui permettait pas d’atteindre assez de clients. C’est pour atteindre plus de gens plus vite qu’il s’est lancé dans la vente par correspondance. Il se met à proposer des meubles d’artisans locaux dans son catalogue… et face au succès de ce type de produit, se met à les produire lui-même. En faisant sauter les intermédiaires, il réduit fortement le prix de revient du meuble, ce qui lui permet de se positionner comme le moins cher. Ne restait plus qu’à impliquer le client dans la confection… et c’est ainsi qu’est née la chaîne de magasin célèbre pour ses meubles en kits pas chers et faciles monter soi-même. 
De par ces exemples bien connus, on constate donc que ces idées d'entreprises sont nées par l'envie de résoudre un problème auxquels les fondateurs faisaient face. Que c'est la compréhension d'une problématique qui les a amené à vouloir la résoudre, et non le fait de courir après une idée.
Cependant, même après avoir trouvé un problème, et par la suite, sa solution, l'idée pèse très peu dans la réussite d'une entreprise.

L'équipe et l’exécution sont les maîtres mots

"Seul on va vite, ensemble on va loin"
A elle seule, cette citation dit tout : l'aventure entrepreneuriale est avant tout une aventure humaine. Une histoire de rencontres qui elles, crée des opportunités. Toi, tes co-fondateurs, ton équipe, tes partenaires, tes clients,... Tout n'est que relation humaine.

Outre le fait de trouver un problème qui compte, outre le fait d'avoir un bon capital de départ (ce qui n'est pas nécessaire pour débuter), outre le fait d'avoir une concurrence forte ou non, d'avoir le meilleur business plan ou le meilleur projet,... L'équipe que tu vas bâtir sera le point principal de la réussite ou non de ta création d'entreprise.

Pourquoi me diras-tu? Car c'est l'équipe qui va porter au jour le jour le projet de ta start-up. Dans la vie entrepreneuriale, il y a des bons et des mauvais moments et c'est ton équipe qui va se battre pour délivrer un service de qualité, pour respecter les délais, pour trouver de nouvelles idées et être investie.

Il est donc primordial de s'entourer de personne en qui tu peux avoir confiance, des personnes aux compétences complémentaires et surtout des personnes meilleures que toi dans les postes pour lesquels tu veux recruter. Tu veux recruter des gens brillants, qui te correspondent sur le plan humain et qui partage les valeurs et la vision de ton entreprise.
Vois ton idée comme un bateau, si il n'y a pas de bon équipage pour affronter l'océan, vous n'arriverez jamais à destination.

"Vision without execution is daydreaming"
Cette citation de Bill Gates résume le deuxième point essentiel d'une réussite entrepreneuriale ; l’exécution. Tu as ta problématique, ta solution, ton équipage et puis... ?

Aujourd'hui, tout le monde a des idées, tout le monde veut résoudre un problème, tout le monde est entrepreneur. Ce qui distingue ceux qui ont réussi des autres est l’exécution de leur idée.

Prenons le cas d'Amazon par exemple. Problématique ? Résoudre le manque d'accès aux livres (car oui, à la base, Amazon ne vendait que des livres en ligne). Solution ? Créer un site de livraison de livres regroupant des milliers de références.

Magnifique, mais comment mettre tout cela en place ? Comment permettre aux gens du monde entier de commander mes livres et de les livrer dans un délai raisonnable ? Comment et où stocker mes livres ? Quels transporteurs utiliser ? Quels emballages ? Quels prix ?

C'est en se posant ces questions que l'on se rend compte qu'avoir une idée... n'est rien, que tout le monde a des idées, que tout le monde peut avoir la même idée. Ce qui fait aujourd'hui d'Amazon, le premier logisticien au monde, est le fait qu'ils ont réussi à exécuter toutes ces questions à la perfection pour dépasser leur concurrence.

On comprend dès lors qu'afin de créer une start-up, que l'idée, l'importance de l'idée dans la réussite de ton projet, ne pèse pas grand-chose sans une bonne équipe et une excellente exécution. On t’a expliqué qu'il ne fallait pas réfléchir en terme d'idée mais en terme de problème, trouver un problème à résoudre. Encore faut-il avoir un problème que les gens ont...

Trouver un problème qui compte

Trouver un problème à résoudre c'est bien mais si tu es le/la seul.e à l'avoir, cela ne fera pas avancer ton entreprise. Ne t’en fais pas, ici YET te livre une série d'outils et de clés afin de déterminer la pertinence de ta problématique.

Ton expérience

"Il est plus facile de vendre des aspirines à quelqu'un ayant un mal de crâne que des vitamines à quelqu'un se portant déjà bien."
A l'instar des créateurs d'Uber, observe, regarde votre environnement, sois curieux.se et note ce qui t’emm**** profondément. Plus le problème que tu rencontreras sera fort, plus il y aura de chance que d'autres personnes partagent la même problématique que toi.
Va ensuite à la rencontre des gens, pose leur des questions sur cette problématique que vous partagez, interroge-les afin de créer une solution sur mesure. Confronte ton idée à ton marché le plus tôt possible et ne reste pas enfermé chez toi à la développer.

Au plus tu testeras, itéreras et auras de feedback, au plus ta solution correspondra à son marché.

Answer the public

Answer the public est un site internet très utile pour connaître les questions que les gens se posent. Non, ce site ne lit pas (encore) dans les esprits.
Il se base sur les recherches que les gens font sur les moteurs de recherche (Google, Bing, etc...). Et les questions que les gens se posent, peuvent cacher des problèmes qu'ils ont.
Par exemple, pour écrire cet article, nous avons utilisé cet outil pour déterminer les questions que les jeunes entrepreneurs pouvaient se poser et donc, répondre à leur problème, "comment créer une entreprise sans idée ?" Et ça tombe bien, il est gratuit !

Google Trends

Google Trends s'inscrit dans la même veine que Answerthepublic. Ici, cet outil permettra de voir si la question que les gens se posent (ou tout autre thème) est pertinente, si elle est beaucoup recherchée dans un temps et un endroit donné.
Par exemple sur cette image, on constate que les recherches comprenant le terme "entreprendre" ont une courbe de progression pour la période du 29 Mars - 4 avril 2020.

Startupfood et Koudetat 

Ces deux chaînes Youtube, Startupfood et Koudetat, ont été créées par l'incubateur très connu du monde entrepreneurial, The Family.
Si tu es en recherche d'inspirations, d'envie d'en apprendre davantage sur le monde des start-up et de te former sur des sujets tels que : comment faire un business plan, comment faire un bon pitch, comment recruter une équipe, trouver une idée de startup, ces deux chaînes sont faites pour toi.
Regroupant des experts du monde entier, ces vidéos peuvent t’aider dans la définition de ton projet.

La culture est également un point essentiel en entrepreneuriat. Va à des expos, des événements, lis, joue à des jeux, soutiens des initiatives, crée un podcast, une chaîne YouTube,...

En bref, sois curieux.se du monde qui t’entoure, le mouvement est la clé pour le comprendre, d'avoir un regard critique et donc, de trouver des solutions aux problèmes qui le composent.

Auteur : Trainee Skillsfactory